La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

" Je viens aujourd'hui écrire un petit mot quant au bilan que je fais aujourd'hui de ma thérapie avec toi. Ce qui m'a conduit vers cette thérapie ? : une prise de conscience . Il y avait en moi beaucoup de confusions, un mal être personnel, je faisais des cauchemars qui me renvoyaient à des traumatismes dont je ne connaissaient même pas l'existence. Gérer des crises de colère d'enfants au travail ou à la maison était devenu pour moi insupportable. Mes réactions étaient excessives parfois violentes, me colères injustifiées. Pour moi, il était devenu Urgent d'apprendre à mieux gérer mes émotions, évacuer ce qui parasitait mon mental, apprendre à lâcher prise... Somme toute, j'ai pris conscience que je ne souhaitais plus être cette personne: chargée de ressentiments.

Je n'aimais pas la personne que j'étais. Je ne savais pas comment cette thérapie allait m'aider, mais j'y ai mis toute ma confiance, toute ma volonté. Petit à petit au fil des semaines, je commençais à sentir le bénéfice des séances d'EPRTH. Souvent c'est de la légèreté que je ressentais à l'issue des séances. Sur le moment, je ne le savais pas mais ce n'était qu'une partie  des bienfaits. Les soins m'ont énormément apportée d'un point de vue de la confiance en soi. Frédéric a mis à ma disposition toute "une batterie d'outils" nécessaires pour mon cheminement vers le mieux être auquel j'aspirais. Je continuerai  de les mettre en pratique.

Ce qu'en retire aujourd'hui ? : un Grand ménage interne, une image de moi-même bien plus belle. Une capacité à lâcher-prise dans bien des domaines. Beaucoup plus en harmonie avec moi-même, avec mon environnement. "And last but not the least" est la raison pour laquelle je ne prends le temps de mettre un petit mot des mois après la fin de la thérapie, c'est parce que j'ai appris que j'étais celle qui à en charge mon bien-être. C'est au quotidien que je continue de faire ce travail. Et je commence seulement à ressentir, à comprendre à assimiler certains termes maintes fois prononcés, entre autres: "ressentez" et "ici et maintenant"...c'est chaque jour que je mesure un peu plus leur force. Que dire d'autres ? : Merci ! "

S.S.